Archives par mot-clé : Yasui Nakaji

“Nakayama Iwata, Yasui Nakaji, Fukuhara Shinzô, Fukuhara Rosô – Exposition d’œuvres conservées à la Galerie Pentax”

中山岩田 安井仲治 福原信三 福原路草 - ペンタックスギャラリー旧蔵品展』 (nakayama iwata, yasui nakaji, fukuhara shinzô, fukuhara rosô – pentakkusu gyararî kyû zôhin ten)

JCII PHOTO SALON, Tokyo, 29 novembre – 25 décembre 2011

Ce catalogue est le deux-cent-quarante-cinquième d’une série de petits catalogues publiés à l’occasion d’expositions organisées au Japan Camera Industry Intitute (JCIIPhoto Salon. Cet évènement et ce catalogue ont regroupé les œuvres de quatre personnages centraux de la photographie artistique moderne japonaise, à savoir les deux frères Fukuhara, Shinzô et Rosô, Nakayama Iwata et Yasui Nakaji.

La photographie de couverture est Femme venue de Shanghai, de Nakayama Iwata. Cette œuvre est fréquemment utilisée en couverture des publications se rapportant à Nakayama Iwata. Elle semble être devenue un signifiant de l’artiste.

Des citations de textes écrits par les photographes sont insérées sous certaines de leurs photographies en illustration de leurs démarches artistiques. Pour Nakayama, il s’agit de “Décoration” et de “Nouvelle Photographie” ; pour Fukuhara Shinzô, de “La voie de la photographie” et d'”Impression sur l’œuvre Blé” ; pour Fukuhara Rosô, de “En réponse à Ses œuvres” et de “Chefs-d’œuvre de Fukuhara Rosô, Commentaire de Pont suspendu” ; et pour Yasui Nakaji, de “Table ronde des groupes prometteurs du monde de la photographie du Kansai”, de “Sur la Nouvelle Photographie”, d'”Expression du mouvement” et de “Chefs-d’œuvre de Yasui Nakaji”. Continuer la lecture de “Nakayama Iwata, Yasui Nakaji, Fukuhara Shinzô, Fukuhara Rosô – Exposition d’œuvres conservées à la Galerie Pentax”

Cecile Laly

CREOPS (Université Paris-Sorbonne), International Research Center for Japanese Studies

More Posts - Website

Follow Me:
Facebook

“Modern Photography in Japan 1915-1940”

“Modern Photography in Japan 1915-1940”

Catalogue de l’exposition au Ansel Adams Center, San Francisco, 24 juillet – 30 septembre 2001

Catalogue de l’exposition éponyme organisée par The Friends of Photography du Ansel Adams Center.

Avant-propos de Matsumoto Norihiko

Introduction de Deborah Klochko

Texte de Kaneko Ryûichi

Ce catalogue, et l’exposition à l’occasion de laquelle il a été publié, mettent en avant soixante-dix-neuf photographies de trente-deux photographes japonais. Leur esthétique s’échelonne du pictorialisme au modernisme. Ces photographies sont autant composées à l’aide de techniques traditionnelles que d’expérimentations telles que des photocollages, des photogrammes et des expositions multiples. Pour le catalogue, le choix a été fait de présenter les œuvres suivant l’ordre alphabétique du nom des artistes.

Le texte d’accompagnement de Kaneko Ryûichi énonce les grandes lignes de l’histoire de la photographie japonaise de l’ère Taishô (1912-1926) et des deux premières décennies de l’ère Shôwa (1926-1989). Il est divisé en plusieurs chapitres courts :

-“Le début de la photographie d’art au Japon”, p. 3

-“L’émergence et le développement de la Photographie d’Art au Japon”, pp. 3-6

-“L’apparition de la Nouvelle Photographie (shinkô shashin)”, pp. 6-8

-“La Photographie d’Avant-garde et la photographie journalistique”, pp. 8-9

La scène photographique de la période traitée est très prolifique et il semble difficile d’en faire une présentation exhaustive lors d’une seule exposition ou dans un seul texte. Kaneko Ryûichi fait ici le choix de donner une explication générale tout en citant des dates essentielles et des noms de photographes, de clubs et de sociétés photographiques clefs qui rythment cet extrait de l’histoire de la photographie japonaise. Continuer la lecture de “Modern Photography in Japan 1915-1940”

Cecile Laly

CREOPS (Université Paris-Sorbonne), International Research Center for Japanese Studies

More Posts - Website

Follow Me:
Facebook

Iizawa Kôtarô, “Kôga”, éd. Fukkokuban, 1990

Commencer par le commencement.

La revue Kôga est composée de 18 numéros publiés entre mai 1932 et décembre 1933. Suite à l’importante place que les chercheurs japonais ont attribuée à cette revue lors de leurs recherches sur la photographie japonaise moderne, une réédition a été réalisée en 1990.

Les dix-huit numéros originaux ont été scannés, reproduits tels quels et regroupés en trois volumes. Un texte de présentation d’Iizawa Kôtarô précède les reproductions.

Dans cette revue, au total cent-quatre-vingt-deux photographies (respectivement soixante-deux photographies dans le premier volume et cent-vingt photographies dans le deuxième volume) sont publiées sous soixante-cinq noms de photographes différents.

Continuer la lecture de Iizawa Kôtarô, “Kôga”, éd. Fukkokuban, 1990

Cecile Laly

CREOPS (Université Paris-Sorbonne), International Research Center for Japanese Studies

More Posts - Website

Follow Me:
Facebook