Archives par mot-clé : ôtaguro Motoo

« L’èpoque de l’art photographique – Flâneurs urbains de l’ère Taishô »

『写真芸術の時代 大正期の都市散策者たち   “Shashin Geijutsu” – Photography Art. The 5 Flâneuse in Tokyo 1921-24』1998年12月8日ー1999年1月31日、渋谷区立松濤美術館

L’ère de l’art photographique – Flâneurs urbains de l’ère Taishō, 8 décembre 1998 – 31 janvier 1999, musée d’art Shōtō

Ce catalogue a été publié à l’occasion de l’exposition éponyme qui a eu lieu au Musée d’art Shōtō, situé à Shibuya, Tokyo.

Catalogue épais, couverture souple, 192 pages (27.3 x 21.3 cm)

Crédits photographiques : Musée d’art Shōtō ; Photo Scarab Sakuma Collection ; Shiseido Corporate Museum ; Japan Broadcasting Corporation Media Development Department ; JPS ; Metropolitan Museum of Photography ; Department of Photography College of Art, Nihon University ; JCII Library ; Tokyo Institute of Politechniques ; Min-On Concert Association Music Library.

Ce catalogue présente le travail des cinq photographes japonais modernes Ōtaguro Motō [1893-1979, 大田黒元雄], Fukuhara Shinzō [1883-1948, 福原信三], Kakefuda Isao [1892-1946, 掛札功], Fukuhara Rosō [1886-1953, 福原路草] et Ishida Kiichirō [1886-1957, 石田喜一郎] en se concentrant plus particulièrement sur leurs activités au sein de la compagnie Shashin Geijutsusha (qu’ils ont formé en 1921).

Les planches sont au nombre de 180 et figurent la totalité des photographies exposées au Musée d’art Shōtō. Elles sont divisées en cinq parties :

  • Ōtaguro Motō : 61 photographies ; 1 reproduction de la couverture du livre Tokyo: Old & New (1921) ; et 2 vues de deux albums ouverts
  • Fukuhara Shinzō : 43 photographies
  • Kakefuda Isao : 41 photographies
  • Fukuhara Rosō : 30 photographies
  • Ishida Kiichirō : 5 photographies

Pour chaque partie les planches sont accompagnées de textes écrits par ces mêmes photographes :

Continuer la lecture de « L’èpoque de l’art photographique – Flâneurs urbains de l’ère Taishô »

Cecile Laly

CREOPS (Université Paris-Sorbonne), International Research Center for Japanese Studies

More Posts - Website

Follow Me:
Facebook

Kaneko Ryûichi, « The Origins and Development of Japanese Art Photography »

Kaneko Ryûichi, « The Origins and Development of Japanese Art Photography », in The History of Japanese Photography, 2 mars – 27 juillet 2003, The Museum of Fine Arts, Houston, pp. 100-113

Le catalogue The History of Japanese Photography, compilé à l’occasion de l’exposition éponyme au musée d’art de Houston en 2003, est encore aujourd’hui la bible de l’histoire de la photographie japonaise en langue occidentale. Il a fallu huit années de travail de recherche pour réaliser cette exposition et ce catalogue.

Après une introduction d’Anne Wilkes Tucker, six articles divisent le contenu des recherches en six thématiques.

-« The Early Years of Japanese Photography » Kinoshita Naoyuki, pp. 14-35

-« The Origins and Development of Japanese Art Photography » Kaneko Ryûichi, pp. 100-113

-« The Age of Modernism: From Visualization to Socialization » Takeba Jo, pp. 142-157

-« Realism and Propaganda: The Photographer’s Eyes Trained on Society » Kaneko Ryûichi, pp. 184-193

-« The Evolution of Postwar Photography » Iizawa Kôtarô, pp. 208-225

-« Internationalization, Individualism, and the Institutionalization of Photography » Dana Friis-Hansen, pp. 260-279

Ces six textes proposent une lecture de l’histoire de la photographie japonaise de ces débuts, au milieu du XIXème siècle, jusqu’à la période contemporaine. Pour chaque article un nombre important de photographies sont présentées en illustration.

Dans la mesure où ce blog est dédié à la période moderne, ce sont plus particulièrement les deux textes de Kaneko Ryûichi et celui de Takeba Jo qui nous intéresse et dans ce billet, je m’arrête plus particulièrement sur le premier article de Kaneko Ryûichi, « The Origins and Development of Japanese Art Photography ».

Cet article se concentre sur la Photographie d’Art, terme utilisé pour designer la photographie pictorialiste japonaise à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle.

On note quatre sous-titres dans le texte de Kaneko Ryûichi: « Photography and the Establishment of the Meiji State », « The Germination of Art Photography », « Art Photography in its Prime », « Pictorialism in the 1930’s ». Continuer la lecture de Kaneko Ryûichi, « The Origins and Development of Japanese Art Photography »

Cecile Laly

CREOPS (Université Paris-Sorbonne), International Research Center for Japanese Studies

More Posts - Website

Follow Me:
Facebook