« L’èpoque de l’art photographique – Flâneurs urbains de l’ère Taishô »

『写真芸術の時代 大正期の都市散策者たち   “Shashin Geijutsu” – Photography Art. The 5 Flâneuse in Tokyo 1921-24』1998年12月8日ー1999年1月31日、渋谷区立松濤美術館

L’ère de l’art photographique – Flâneurs urbains de l’ère Taishō, 8 décembre 1998 – 31 janvier 1999, musée d’art Shōtō

Ce catalogue a été publié à l’occasion de l’exposition éponyme qui a eu lieu au Musée d’art Shōtō, situé à Shibuya, Tokyo.

Catalogue épais, couverture souple, 192 pages (27.3 x 21.3 cm)

Crédits photographiques : Musée d’art Shōtō ; Photo Scarab Sakuma Collection ; Shiseido Corporate Museum ; Japan Broadcasting Corporation Media Development Department ; JPS ; Metropolitan Museum of Photography ; Department of Photography College of Art, Nihon University ; JCII Library ; Tokyo Institute of Politechniques ; Min-On Concert Association Music Library.

Ce catalogue présente le travail des cinq photographes japonais modernes Ōtaguro Motō [1893-1979, 大田黒元雄], Fukuhara Shinzō [1883-1948, 福原信三], Kakefuda Isao [1892-1946, 掛札功], Fukuhara Rosō [1886-1953, 福原路草] et Ishida Kiichirō [1886-1957, 石田喜一郎] en se concentrant plus particulièrement sur leurs activités au sein de la compagnie Shashin Geijutsusha (qu’ils ont formé en 1921).

Les planches sont au nombre de 180 et figurent la totalité des photographies exposées au Musée d’art Shōtō. Elles sont divisées en cinq parties :

  • Ōtaguro Motō : 61 photographies ; 1 reproduction de la couverture du livre Tokyo: Old & New (1921) ; et 2 vues de deux albums ouverts
  • Fukuhara Shinzō : 43 photographies
  • Kakefuda Isao : 41 photographies
  • Fukuhara Rosō : 30 photographies
  • Ishida Kiichirō : 5 photographies

Pour chaque partie les planches sont accompagnées de textes écrits par ces mêmes photographes :

  • Ōtaguro Motō, « Petit traité sur la photographie », Shashin Geijutsu, n° 1, vol. 1, juin 1921 [大田黒元雄「写真小論」『写真芸術』1巻1号1921年6月, ōtaguro Motō, shashin shōron, shashin geijutsu, ikkan, 1 , 1921 nen roku gatsu]
  • Ōtaguro Motō, « Tokyo photographique », Shashin Geijutsu, n° 5, vol. 1, octobre 1921 [大田黒元雄「東京と寫眞」『写真芸術』1巻5号1921年10月, ōtaguro Motō, tōkyō to shashin, ikkan, 5 gō, 1921 nen jū gatsu]
  • Ōtaguro Motō, « Daikongashi (quai des radis) : Variations« , Shashin Geijutsu, n° 7, vol. 1, décembre 1921 [大田黒元雄「大根河岸 ヴァリエーシヨンに就いて」『写真芸術』1巻7号1921年12月, ōtaguro Motō, daikongashi variēshiyon ni tsuite, shashin geijutsu, ikkan, nana go, 1921 nen jū ni gatsu]
  • Fukuhara Shinzō, « Mon point de vue sur la photographie (conférence du Club Sanae d’Osaka) » (extrait), Shashin Geijutsu, n° 6, vol. 3, juin 1923 [福原信三「私の寫眞藝術に對する見解(大阪早苗クラブ主催講演會に於て)より抜粋」『写真芸術』3巻6号1923年6月, fukuhara shinzō, watashi no shashin geijutsu ni tai suru kenkai (osaka sanae kurabu shusai kouenkai ni oite) yori bassui, shashin geijutsu, 3 kan, 6 , 1923 nen 6 gatsu]
  • Fukuhara Shinzō, « Lumière avec ses harmonies », Shashin Geijutsu, n° 4, vol. 2, avril 1922 [福原信三「光と其諧調」『写真芸術』2巻4号1922年4月, fukuhara shinzō, hikari to sono kaichō, shashin geijutsu, 2 kan 4 1922 nen 4 gatsu]
  • Kakefuda Isao, « Exposition de Photographie d’Art : Ōtaguro Motō, Kakefuda Isao, Fukuhara Shinzō » (extrait), Shashin Geijutsu, n° 4, vol. 1, septembre 1921 [掛札功「大田黒元雄 掛札功 福原信三 芸術写真展覧会より抜粋」『写真芸術』1巻4号1921年9月, kakefuda isao, ōtaguro Motō, kakefuda isao, fukuhara shinzō, geijutsu shashin tenrankai yori bussui, shashin geijutsu, 1 kan, 4 1921 nen 9 gatsu]
  • Fukuhara Rosō, « Choses de saison », Bulletin de la Nihon Shashin-kai – Lumière avec ses harmonies, n° 3, vol. 23, septembre 1937 [福原路草「あの時分のこと」『日本写真会会報 光と其諧調』23巻3号1937年9月, fukuhara rosō, ano jibun no koto, nihon shashin-kai kaihō , hikari to sono kaichō, 23 kan, 3 , 1937 nen, 9 gatsu]
  • Ishida Kiichirō, « Pensées sur la composition » (extrait), Bulletin de la Nihon Shashin-kai – Lumière avec ses harmonies, n° 3, vol. 23, septembre 1928 [石田喜一郎「構圖に關する一考察より抜粋」『日本写真会会報』4巻1号1928年1月, ishida kiichirō, kōzu ni kan suru ikkō satsu yori bussui, nihon shashin-kai kaihō, 4 kan, 1 , 1928 nen 1 gatsu]

A la fin du catalogue, un texte de Mitsuda Yuri, conservatrice du Musée d’art Shōtō, intitulé « Shashin Geijutsu » – Art Photographique : radicalité et nostalgie [光田由里「写真芸術 ラディカルとメランコリー」p. 145-154] explique le contexte photographique japonais du début des années 1920, la fondation de Shashin Geijutsusha et les activités de chacun des cinq photographes au sein de cette compagnie. Ce texte, rédigé en japonais, est également publié dans une version anglaise.

A cela s’ajoutent : une biographie de chacun des photographes ; un historique des activités de la compagnie Shashin Geijutsusha ; un second texte de Mitsuda Yuri décrivant brièvement le contenu de la revue Shashin Geijutsu (Art photographique, 1921-1923) ; une transcription des sommaires de chaque numéro ; et la liste des planches.

******

Pas d’ISBN

Langues : japonais + anglais

******


Cecile Laly

CREOPS (Université Paris-Sorbonne), International Research Center for Japanese Studies

More Posts - Website

Follow Me:
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *